Entreprises, devenez actrices du développement de la faculté !

La Faculté de Pharmacie de Limoges est une faculté à taille humaine avec des ambitions aussi bien sur le plan de la pédagogie que de la recherche. Ses enseignant·e·s chercheur·euse·s, ses technicien·ne·s et ses personnels administratifs mettent tout en œuvre pour la réussite de ses 700 étudiant·e·s chaque année. Mais nous avons aussi besoin de vous, pour nous accompagner dans la démarche d’amélioration de nos formations. La taxe d’apprentissage est une ressource essentielle pour nos formations. Elle nous permet d’investir dans des outils pédagogiques innovants et indispensables à la formation aux nouvelles technologies de vos futurs collaborateurs.

Soutenir la Faculté de Pharmacie de Limoges,

c’est investir pour l’avenir de nos étudiant·e·s.

Préparation de la solution de Tyrode, liquide nutritif de survie pour « organe isolé »
(travaux pratiques de Master Développement des Produits de santé, 2e année)

À quoi sert la taxe ?

La taxe d’apprentissage contribue intégralement à l’amélioration des moyens pédagogiques.

L’amélioration des moyens pédagogiques, incontournable pour contribuer à l’excellence des formations de la faculté, nécessite des moyens importants et constamment renouvelés.

Préparation de principes actifs à tester sur « organe isolé » :
pesée des solutés à la balance de précision, préparation de la gamme étalon des concentrations à tester
(travaux pratiques de Master Développement des Produits de santé, 2e année)

Nous verser la taxe d’apprentissage

  • Vous versez directement à la Faculté de pharmacie, sans passer un organisme collecteur (OCTA), par virement ou lettre chèque.
  • Il n’existe plus de catégories A et B en hors quota (barème) mais une seule.
  • La date limite pour effectuer votre versement est le 31 mai 2022.
  • L’Université de Limoges vous adresse directement votre reçu fiscal à réception du versement effectif.

Pour vous, comme pour nous,l’important est que le versement que vous souhaitez nous adresser nous parviennent effectivement !

(lire la suite)